Blog

ZDE LATRONQUIERE

le conseil municipal de Latronquière a voté à l'unanimité pour la zone potentielle d'implantation des éoliennes sur la commune :

http://www.ladepeche.fr/article/2012/03/13/1304275-latronquiere-la-zone-d-implantation-des-eoliennes-adoptee-par-le-conseil.html

ZDE GORSES

Le conseil municipal de Gorses à voter à la majorité (7 pour, 3 contre, 1 abst) pour l'implantation de la ZDE, mardi 27 mars.

POUR NOS ENFANTS !

 

 

Pour nos enfants...

 

-Dis maman, tu sortiras du nucléaire pour moi?

-Mais bien sûr ma chérie.

-Tu feras comment?

-Je mettrai des éoliennes partout partout partout!

-Mais c'est pas beau les éoliennes!

-Mais si! MOI je trouve ça beau, et puis cela ne veut rien dire beau ou pas, c'est "suggestif".

-Mais ça fait du bruit les éoliennes.

-Mais non ma chérie, c'est rien du tout. Comme un souffle dans les branches d'un arbre, rien du tout.

-Alors pourquoi les gens ils les veulent pas près de chez eux?

-Parce que ce sont des égoïstes ma chérie.

-Pourquoi on les met dans la campagne?

-Parce qu'il faut partager les nuisances ma chérie, en ville les gens en ont déjà beaucoup.

-Quelles nuisances puisque ça fait pas de bruit?

-Heu... tu veux encore du chocolat?

-On en verra depuis chez nous des éoliennes?

-Non, on ne veut pas les voir depuis ici.

-Pourquoi?

-Parce qu'il faut conserver de jolis paysages pour les touristes et pour l'image de la Suisse qui est très réputée pour cela.

-Mais puisque c'est beau ou suggestif, cela ne gênera personne!

-Bois ton thé ma chérie il va être froid.

-Quand on aura mis des éoliennes partout partout partout où nous on les verra pas et ou elles feront du bruit pour ceux que ça nous dérange pas, on n'aura plus de centrale nucléaire?

-Mais si ma chérie. Les éoliennes elles donnent du courant seulement quand il y a du vent. Et du vent il n'y en a pas tout le temps. Elles nous donneront à peu près 4% de notre énergie si on arrive à en mettre beaucoup beaucoup.

-Alors on fera comment quand il n'y aura pas de vent si on veut sortir du nucléaire?

-On construira des centrales à gaz pour pallier aux jours sans vent, soit le 75% du temps. Et puis des centrales à charbon, et puis d'autres choses encore comme des panneaux solaires, de la géothermie, des barrages etc. etc.

-C'est pas dangereux tout ça?

-Si mais beaucoup moins que le nucléaire. C'est ça qui compte.

-Mais alors, quand il y aura des éoliennes partout chez ceux que ça nous dérange pas, qu'il y aura plein de malheur à cause des pollutions qu'on va faire pour construire les machines, les panneaux solaires, les usine à gaz et à charbon, quand plein de gens seront malheureux parce qu'ils arriveront pas à vivre à cause de tout cela, quand tout sera moche et triste, on n'aura plus de nucléaire?

-Je ne sais pas ma chérie.

-Mais alors pourquoi tu me dis que tu vas sortir du nucléaire pour moi puisque tu sais pas de toute manière.

-Écoute je fais du mieux que je peux.

-Mais c'est bête de dire ça. ll y a bien quelqu'un qui a réfléchi tout-de-même?

-Mais bien sûr!

-Qui?

-Des scientifiques, des politiciens, des écologistes, plein de monde.

-Et ils savent pas, eux, si après il n'y aura plus de centrale nucléaire?

-Oh mais tu m'embêtes à la fin avec toutes ces questions. Il y a beaucoup d'argent à gagner avec tout ça. Les gens ont peur de tout: de manquer d'énergie, des dangers du nucléaire, il faut bien leur raconter des histoires. Ils sont prêts à payer cher pour qu'on les berce d'illusions, il y a des grands malins qui ont compris cela et qui ont mis au point des stratégies énergétiques bidon. Ceux du gaz veulent le pognon du nucléaire, ceux du charbon veulent leur part du gâteau, pour blanchir leur image ils se cachent derrière des éoliennes industrielles, sauf qu'elles sont pas si blanches ni vertes et que les gens commencent à le savoir, alors ils se bagarrent tous. C'est un chantier immense, sans architecte avec plein de contre-maîtres. On ne sait plus où donner de la tête, qui croire et que faire. Personne ne sait rien, les mains se tendent et ramassent au passage le fric que les états distribuent pour vider les caisses que je remplis et que tu rempliras avec tes impôts plus tard. Sauf que pour toi la facture sera salée.

-Mais c'est affreux tout ça!

-Hé oui! Mais qu'est-ce que tu croyais? Qu'on allait tout nettoyer et régler l'affaire pour ta génération? Ma pauvre chérie, on en rajoute quelques couches, c'est tout.

-Alors tu sais quoi?

-Non?

-Moi je suis d'accord avec mamie, vos éoliennes j'en veux pas! J'irai me battre avec elle pour protéger les derniers paysages heureux! Vous êtes malades c'est pas possible

UNE PROTECTION JURIDIQUE ANTI EOLIENNES: LA CONVENTION DU PAYSAGE

 

Qui a dit que le droit européen était éloigné des préocupations des citoyens et justiciables ? Dans une affaire portant sur la perte de valeur d'une maison en raison de l'implantation d'un parc éolien, l'utilisation des normes européennes de protection du paysage a permis aux acheteurs de la maison d'obtenir une indemnisation, compte tenu, notamment, de la dégradation du paysage occasionnée par ces machines. Explications.

 

Projet d'éoliennes pas signalé: vente annulée en appel et indemnités : dépèche AFP - 10 juin 2010:

La cour d'appel d'Angers a annulé jeudi la vente d'une maison et accordé des dommages et intérêts de 18.000 euros au couple qui s'en était porté acquéreur, sans avoir été prévenu par le vendeur qu'elle était située dans le périmètre d'un projet de parc éolien.

En première instance, le 9 avril 2009, le tribunal de grande instance, reconnaissant ce défaut d'information, avait accordé 36.000 euros d'indemnités aux acheteurs, soit 20% du prix de vente de la maison, située à Tigné (sud du Maine-et-Loire). Les vendeurs avaient fait appel.

"La cour d'appel a pris la mesure de l'arnaque dont mes clients ont été victimes. Elle souligne aussi, de façon particulièrement motivée, que les éoliennes ont un impact sur le paysage", a commenté l'avocat des acheteurs, Me Ivan Jurasinovic, après avoir pris connaissance de l'arrêt de la cour.

"Nous voulons obtenir réparation pour le principe, car on nous a caché délibérément l'existence du projet", avaient expliqué à l'audience Fabrice et Sylvia Aubin, les acquéreurs, rappelant alors qu'ils ne souhaitaient pas l'annulation de la vente.

"Mes clients n'avaient pas pris la mesure de l'importance de l'information", avait plaidé Me Laurent Brault, l'avocat des vendeurs.

Contesté devant le tribunal administratif par une association, le projet éolien, qui porte sur la construction de six éoliennes, est actuellement en suspens.

--------------------------------------------------------------------

Au soutien de la demande d'indemnisation étaient notamment invoquées les dispositions de la Convention Européenne du paysage. Signée à Florence le 20 octobre 2000, cette convention a été intégrée en droit français par la loi n° 2005-1272 du 13 octobre 2005.

La prolifération des éoliennes et leur impact sur le paysage tombent sous le coup de l'article 5 de la convention selon lequel :

"Chaque Partie s'engage:

a) à reconnaître juridiquement le paysage en tant que composante essentielle du cadre de vie des populations, expression de la diversité de leur patrimoine commun culturel et naturel, et fondement de leur identité ;

b) à définir et à mettre en oeuvre des politiques du paysage visant la protection, la gestion et l'aménagement des paysages par l'adoption des mesures particulières visées à l'article 6".

Cette convention européenne, qui reconnaît le paysage comme une donnée juridique protégée, s'applique directement en droit français . Les citoyens et justiciables peuvent l'invoquer devant les administrations (mairies, préfectures...), qui sont tenues de la respecter et devant les tribunaux, qui sont tenus de l'appliquer.

A noter que ce ce texte n'est pas une norme de droit communautaire mais une convention conclue dans le cadre du Conseil de l'Europe et que sa violation peut donc constituer un motif de saisine de la Cour Européenne des Droits de l'Homme de Strasbourg. Le texte intégral de la Convention Européenne du paysage est disponible sur le site internet du Conseil de l'Europe

 
Published on ivan.jurasinovic

L'EOLIEN INDUSTRIEL : UNE ABSURDITE ECOLOGIQUE, ECONOMIQUE ET SOCIALE

Modifié le 29-06-2011 à 18h02

25 réactions | 6918 lu

 

En général, on se dit qu'une éolienne, c’est beau, ça va nous sortir du nucléaire : hourra ! Et les anti-éoliens sont perçus comme des chipoteurs, des gens qui pourraient faire le sacrifice de leurs intérêts particuliers pour l’intérêt général. Mais si cet intérêt général n'existait pas ?

  

 

 

 


 

éolienne

Le parc éolien "Porte de France", sur les hauteurs de Bousbach en Moselle,

a été inauguré le 7 mai 2011.

Car c’est uniquement d’argent dont il est question. Grâce aux subventions publiques, l’énergie éolienne rapporte énormément à une poignée de multinationales. Pour installer des éoliennes, on défriche les forêts là où elles gênent, on bétonne des espaces naturels protégés à travers lesquels on aménage des voies d’accès larges comme une autoroute pour acheminer et entretenir les immenses machines, on défonce le sous-sol de grands réservoirs d’eau douce comme le Massif central pour creuser les fondations de mâts toujours plus hauts. Autant pour l’environnement.

De somptueux paysages sont remplacés par des parcs industriels, les oiseaux s’en vont nicher ailleurs, des sources sont perdues à jamais ; et pour juger du bruit, il faut vivre à proximité d’un parc (les témoignages de riverains sont accablants) : lancinant, incessant, insupportable. Le fait que certains exploitants soient contraints d’arrêter le fonctionnement des machines la nuit pour laisser dormir les gens le prouve.

Les conséquences sur le tourisme, le commerce et l’artisanat sont dramatiques car personne ne veut vivre près d’un parc éolien, comme le suggère la chute de la valeur immobilière du bâti, dans une fourchette de 20 à 30%, que la mise en service d’un parc ou la simple confirmation d’un projet provoque. Les promoteurs clament le contraire malgré la jurisprudence.

Les dégâts sont également d’ordre social. C’est même EDF qui le confirme lors d’un séminaire récent : "Des oppositions violentes à l’éolien se sont développées dans certains villages de Seine-et-Marne, allant jusqu’à déstructurer les liens sociaux (rupture de liens familiaux, déstructuration de la vie associative, violences physiques, atteintes aux biens…)".

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, le tissu social se déchire dans tous les villages concernés. Et voilà qu’on parle maintenant d’impact possible sur la santé publique. On est dans la destruction durable.

éolienne

Le parc éolien du plateau d'Ardes, dans le Puy-de-Dôme.

Sortons de l’éolien industriel avant qu’il ne soit trop tard

Pour comprendre qu’on puisse s’opposer à la production d’énergie éolienne à l’échelle industrielle, il faut commencer par dépasser le cliché qui oppose l’éolien au nucléaire. Non, le mouvement anti-éolien ne roule pas pour le nucléaire. Ce cliché est d’autant plus dépassé que les principaux industriels de l’éolien, regroupés au sein du puissant Syndicat des Énergies Renouvelables qui s’amuse à faire passer les anti-éoliens pour d’affreux réactionnaires, sont aussi des acteurs du nucléaire en France et à l’étranger : GDF Suez, EDF, AREVA, Alstom.

L’éolien est en vogue dans les milieux urbains qui nous accusent de protéger notre intérêt au détriment de l’intérêt général. Mais quelle est la légitimité technico-économique de ces infrastructures ? Les promoteurs se raccrochent à toutes les causes nationales et planétaires pour faire passer la pilule, maniant la désinformation et jouant sur la peur : 1/ réduction du CO2, 2/ création d’emploi, 3/ alternative au nucléaire.

1. L'éolien ne réduit pas le CO2

Même à grande échelle, la contribution de cette énergie à la réduction des gaz à effet de serre resterait tout à fait négligeable (essayons de refroidir l’océan avec des glaçons d’apéritif) ; par ailleurs, elle augmente indirectement les émissions de CO2 car l’intermittence du vent exige, à l’échelle d’un système électrique, que la capacité de production d’énergie éolienne soit doublée d’une capacité de production d’énergie très souple, rapide à mettre en marche et à arrêter, donc par des centrales thermiques brûlant du fuel, du charbon ou du gaz.

2. L'éolien crée-t-il de l'emploi ?

On créerait certes des emplois si on construisait des éoliennes en France (ce n’est pas encore le cas) mais le bilan devra prendre en compte la destruction des emplois que l’éolien entraîne en tuant à petit feu l’économie locale, et notamment le tourisme. L’inscription le 28 juin 2011 des Causses et des Cévennes au patrimoine mondial de l’Unesco nous rappelle, si besoin était, que la France est le pays le plus visité au monde et que la beauté de ses paysages y est pour beaucoup.

3. L'éolien, une alternative au nucléaire ?

Quant à sortir du nucléaire, il faut penser à autre chose qu’à l’éolien : vu la capacité de chaque machine (environ 2 mégawatts) et l’irrégularité du vent (le rendement annuel d’une machine est à peine de 30%), on aura couvert la France d’éoliennes, on l’aura défigurée, on aura détruit un pan entier de notre économie, pendant que les gains financiers de l’éolien iront renforcer les investissements dans le nucléaire en France ou ailleurs, puisqu’il s’agit de la même filière industrielle et transnationale.

S’il s’agit d’intérêt général, pourquoi monnayer l’accord des conseils municipaux ? Le fait de dédommager systématiquement les communes, tout en contribuant à leur paupérisation, est un aveu des dégâts et nuisances causés par l’éolien industriel et une preuve de son absurdité technique et économique.

Si cette industrie est si utile et inoffensive, alors pourquoi ne produit-on pas d’énergie éolienne dans le Lubéron, sur la côte d’Azur, au Cap Ferret, à l’Ile de Ré, à Saint-Barthélemy ou encore sur le Larzac ? Pourquoi ne met-on pas de machines dans les communes urbaines, pourquoi pas au bois de Boulogne et au bois de Vincennes? La réponse, trop évidente, témoigne d’un mépris inouï pour une majeure partie de la population rurale.

Qu’on remette donc les choses à leur place : l’intérêt général, c’est l’opposition à l’éolien qui le représente, l’intérêt particulier ce sont les promoteurs, soutenus par l’État, qui l’incarnent. Qu’on arrête ce viol de la France rurale

POURQUOI S'OPPOSER A LA MULTIPLICATION DES EOLIENNES INDUSTRIELLES

 img-0001.jpg

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

img-0002.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

img-0003.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

FILM "Energie éolienne la grande arnaque"

FILM : « Energie éolienne : la grande Arnaque »

https://player.vimeo.com/video/105732886

par Armel Joubert des Ouches  ancien reporter de TF1 :

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site